Il est des albums comme ceux de L’Ensemble Rayé, Helium de Tin Hat Trio ou encore les deux premiers volumes de The Mango Balloon de Julian Curwin, qui vous donnent l’impression que leur musique est tout droit sortie d’un rêve.

Building Instrument en est un digne représentant. Il est le premier album éponyme d’un trio norvégien: Mari Kvien Brunvoll (voix, sampler, zither, percussion, kazoo), Øyvind Hegg-Lunde (batterie et percussion) et Åsmund Weltzien (synthétiseur, électroniques, mélodica).

Building Instrument est un mélange mélodique et envoûtant entre musique acoustique et électronique sur lesquelles vient se poser le chant de Mari Kvien Brunvoll, un chant venu d’un autre monde, un chant d’une rare beauté. Elle y chante en norvégien et aussi dans son dialecte Molde. Nul besoin de traduction, sa voix saisissante se suffit à elle-même.

Superbes mélodies, son cristallin, chant magnifique… Je viens de finir l’écoute du vinyle, très beau disque. Le CD est inclus avec le LP.

Il est aussi disponible en CD seul et sur Spotify.