En l’espace d’un mois j’ai fait la découverte de trois très bons groupes de rock français. Ca tombe bien car j’avais envie d’écouter des musiques plus directes, plus simples et plus rock. C’est en lisant ce premier billet que j’ai entendu parler pour la première fois de Blondstone et Cris Luna. Je découvre aujourd’hui Manuel Etienne avec cette chronique.

Je vous propose donc un post en trois parties.

Attaquons-nous d’abord à Mass Solace qui est l’album de Blondstone. Dès les premières notes c’est le son qui saute aux oreilles entre grunge et stoner. Eux-mêmes qualifient leur musique de desert grunge. :) Les influences ? Elles sont clairement assumées: Kyuss, QOTSA ou encore Soundgarden. Pour autant il ne s’agit pas d’une simple copie des précédents groupes car Blondstone a sa propre touche. L’album est auto-produit et a été enregistré live en studio. Le résultat est vraiment bluffant et retranscrit à merveille ce sentiment d’urgence au fur et à mesure des chansons. Des riffs de guitare tranchants, un chant parfait, un jeu de batterie qui explose tout et des lignes de basse absolument superbes ; on comprend pourquoi l’album a tant de succès et que les bonnes critiques fleurissent un peu partout sur le web. Mention spéciale à la batterie, sérieusement, c’est du grand art. Quant à l’artwork il est superbe, à lui seul il justifie le fait de se procurer le digipack. A chaque écoute c’est la même claque, la fraicheur est toujours intacte. Bravo les gars !